Sélectionner une page

Un peu d'histoire

Un peu d’histoire

Des traces d’habitats romains ont été repérés sur la commune dont l’origine serait due à sa situation sur la voie Bordeaux-Clermont-Autun
Historiquement les plus anciennes références à Creuzier-le-Vieux se situent en 52 avant notre ère:  » De retour de Gergovie les Romains et Jules César passèrent par Créchy, Billy, St Germain des Fossés et Creuzier-le-Vieux « . 

A l’époque, les domaines portaient en général le nom latin de leur propriétaire. Les territoires des deux Creuzier ne faisaient qu’un dont la dénomination était CRUSIACUM (habitation – acum de Crusius). Creuzier était donc à l’origine le lieu d’habitation de Crusius.

Au XIIe siècle une église paroissiale Saint Martin est érigée,contre laquelle, sur le bas coté Nord, viennent s’appuyer les restes du château de Lauzet .Dans la seconde moitié du XX siècle des restaurations font disparaître les restes d’une tour.

En 1755, les secousses du tremblement de terre de Lisbonne font apparaître une source au vallon de Nantille encore active aujourd’hui appelée source de Lisbonne.Elle permettra le développement des cultures maraîchères dont les récoltes sont embarquées au Pont Boutiron vers Moulins, Nevers et Paris.

Au XVIIIe siècle, le curé Petitot fait ériger de nombreuses croix sur la commune généralement en fer dont une grande partie est encore visible aujourd’hui.

En 1852  fonctionnent au bord du Garembaud 3 moulins et 1 huilerie dont il ne reste rien aujourd’hui.

Depuis 1974, différentes fouilles archéologiques sur le site de l’Eglise ont mis à jour une présence bâtie d’époque Gallo Romaine et une nécropole du Haut Moyen age dans laquelle une fibule ansée dissymétrique en argent  du VIe siècle est retrouvée.
L’église est entourée du cimetière de la commune dans lequel des nombreux monuments funéraires des siècles précédents sont encore visibles.

Plusieurs manoirs sont construits sur la commune au fil des Siècles mais aucun n’est ouvert au public.

De nombreux points d’eau lavoirs,mares, ruisseaux, puits, source agrémentent Creuzier le Vieux et rappellent que l’Allier est le pays des sources.

En conclusion, la commune possède un patrimoine historique, culturel et naturel très fourni qui sera répertorié et mis en valeur par le projet actuel de la municipalité de « valorisation du patrimoine«  en cours de réalisation.

Origine du blason de Creuzier

DepuiLOGO Creuzier le vieux NELLY 21 5 2012s le XIe siècle jusque dans les années 1950-1960, les collines aux alentours de Vichy (dont celles de Creuzier-le-Vieux) étaient couvertes de vignes, on peut parler ainsi de « l’ancien vignoble vichyssois ».
Son histoire liée au vignoble se retrouve dans ses armoiries.

En effet, le blason de Creuzier-le-Vieux est coupé en deux en son centre. Dans sa première partie sur fond rouge on retrouve un épis de blé d’or alors que son autre moitié présente une grappe de raisins.
L’industrialisation tend à faire perdre à la commune sa vocation rurale. Elle accueille aujourd’hui la zone industrielle de Vichy-Rhue, avec entre autres les laboratoires Vichy (LIDV) qui fabriquent les produits de beauté Vichy.

 Actuellement l’agglomération est éclatée en plusieurs gros villages : Crépin, la Charme, les Guinards, les Arloings, le Paturail, Laudemarière, Nantille et les Cornillons. 

Sources:
*Article de Ed Canady, de l’American Légion. 
lien 

  * Article de Jacques Corrocher septembre 2008- revue Paleobios 1990
*Publication La Nécropole mérovingiene du logis fortifié de Creuzier le Vieux de D.Soulier
*Wikipédia

Accessibilité